top of page

A chacun son chronotype

Et si les besoins en sommeil de votre enfant déterminaient sa journée idéale ?


Le chronotype définit le rythme de sommeil dont vous avez besoin et ainsi la routine journalière et l’organisation qui vous correspond le mieux, et cela est aussi vrai pour vos enfants.


Votre enfant semble être :

Un oiseau du matin ?

- Le chronotype matinal est celui de ceux qui se lèvent et se couchent tôt, performants dès le début de la journée et plus difficilement éveillés tard le soir.

Un oiseau de nuit ?

- Le chronotype tardif aussi appelé vespéral est celui de ceux qui se lèvent tard, commencent leur journée sans grande énergie mais se retrouvent en pleine forme en fin de journée.

Bon, tout n’est pas blanc ou noir, alors votre enfant peut aussi se retrouver dans le chronotype intermédiaire dit aussi neutre.


Le chronotype n’est pas définitif et change au fil de la vie. C’est pourquoi les enfants sont souvent des lève-tôt, alors que les adolescents auront plaisir à veiller tard. Les adultes quant à eux peuvent être aussi bien lève-tôt que lève-tard, avant de redevenir le plus souvent des lève-tôt après 60 ans.

En découvrant si votre enfant est plutôt du soir ou du matin, s’il a besoin de beaucoup ou au contraire de peu de sommeil, vous allez pouvoir organiser ses journées en respectant son horloge biologique.


De nombreuses études se sont intéressées aux chronotypes et aux facteurs qui les déterminent tels que la somnolence, l’heure de coucher, de lever, la température corporelle, le taux de mélatonine ou encore le taux de cortisol, l’âge, l’origine, le sexe, etc.


Dans un registre ludique et simple à visualiser, nous avons choisi ici de nous pencher sur la classification des différents chronotypes imaginée par le Dr Michael Breus où chacun correspond à un animal.


Alors votre enfant est-il plutôt lionceau, dauphin, louveteau ou ourson ?


Le dauphin se caractérise par un sommeil très léger, des difficultés parfois pour s’endormir et réagit souvent au moindre bruit, entrainant parfois des insomnies et une nuit agitée. On retrouve souvent chez le dauphin un côté angoissé car une fois couché, il ne peut s’empêcher de ressasser sa journée l’empêchant ainsi de bénéficier d’un sommeil réparateur. Le matin, le réveil peut alors être difficile mais l’énergie revient très vite. On retrouve chez le dauphin des enfants vifs et intelligents, très (parfois hyper-) sensibles. Avec eux, la routine du soir doit idéalement intégrer un temps d’échange lui permettant de se confier sur sa journée ou pourquoi pas un temps de méditation.


Le lionceau est un petit animal matinal, plein d’énergie et à la personnalité optimiste. Ennemi des grasses matinées parentales (jusqu’à ce qu’il apprenne à s’occuper de façon autonome), il est en revanche l’allié des matins de semaine, toujours prêt à l’heure pour l’école ! Toute cette énergie dégagée au fil de la journée l’empêche de veiller le soir. Inutile de prévoir une activité physique ou intellectuelle au-delà de 18h. Ainsi, vers 19h-19h30, les paupières du lionceau sont lourdes ! Et oui, pour tenir un rythme aussi matinal, le lionceau a besoin de se coucher tôt.


Gros dormeur et bon vivant : voici l’ourson ! Sociable et gourmand, l’ourson a besoin de beaucoup de sommeil et appréciera les siestes. En raison d’un fort besoin d‘être rassuré, il est bénéfique de lui proposer un rythme régulier. Pour l’ourson, le réveil n’est pas un problème et se fait même plutôt de bon cœur surtout s’il s’accompagne d’un bon petit-déjeuner partagé en famille. Le soir, les signaux ne trompent pas et l’ourson a besoin de retrouver sans plus attendre les bras de Morphée.


Le louveteau est un animal nocturne, alors sans surprise, votre enfant ne sera pas d’une nature à se coucher tôt. Très énergique en fin de journée, c’est à partir de 15-16h qu’il sera le plus réceptif aux activités que vous pourrez lui proposer. En revanche, n’attendez pas de lui un pic d’énergie le matin : ce n’est pas dans sa nature, il ne retrouvera toute son énergie qu’autour de 13h. Cependant, pour vous offrir des matins plus doux les jours d’école, vous pouvez venir le réveiller 20 minutes avant l’heure de lever idéale pour lui permettre de prendre le temps d’ouvrir les yeux.


Le chronotype de votre enfant ne correspond pas forcément à un seul animal, il peut être par exemple un peu lionceau et un peu ourson !


Envie d’approfondir le sujet ? Baladez-vous sur Internet et vous trouverez différents tests pour vous aider à déterminer le chronotype de votre enfant et pourquoi pas le vôtre !

822 vues0 commentaire

Comments


bottom of page