top of page

Les pics de croissance

Déroutants mais temporaires, comment les gérer ?


Arrivée sans crier gare, il arrive parfois que votre bébé traverse une phase régie par de nombreuses crises de larmes, des tétées beaucoup plus fréquentes qu’à l’accoutumée, des moments de repas plus compliqués, des nuits moins apaisées et plus de difficultés à se séparer.


Vous passez alors en revue les différentes pistes comme une poussée dentaire, un éventuel reflux gastro-œsophagien ou encore des coliques, mais vous vous rendez compte qu’il n’en est rien.

Que se passe-t-il ?

Votre bébé fait certainement face à un pic de croissance. Ces derniers représentent une période où votre bébé grandit, où il développe de nouvelles capacités qui peuvent se manifester de manières étonnantes, une étape de son développement où il commence à appréhender le monde qui l’entoure. Il fait face à l’éveil de ses sens, à la compréhension de son environnement, ses mouvements se précisent de plus en plus, il retrouve les habitudes au fil de sa journée, découvre sa capacité à attraper les choses, à se mouvoir ou encore comprend les différents objets qui composent son univers. À partir de 12 mois, il comprend qu’il peut accomplir des choses à travers plusieurs étapes, puis s’affirme doucement en réalisant qu’il peut faire des choix qui ont leurs conséquences puisqu’il peut adapter son comportement selon les personnes qui l’entourent.

Ces moments d’acquisition et d’évolution qui représentent de grands pas dans son développement sont alors souvent accompagnés d’une courte phase de régression.


La bonne nouvelle au milieu de toutes ces larmes (si si il y en a une !), c’est que les pics de croissance s’anticipent ! Chaque enfant est différent, chez certains ces pics de croissance passeront inaperçus mais toutes les études tendent à montrer un certain rythme dans l’apparition de ces pics. Ils semblent alors plutôt fréquents entre le 7ème et le 10ème jour, à 3, 6 et 9 semaines, à 3, 6, 9 et 12 mois.


Pas toujours évident à gérer pour le parent, il faut bien garder à l’esprit que ces pics de croissance ne sont que passagers et les choses vont rapidement revenir à la normale. Votre bébé sera plus demandeur, n’hésitez pas à répondre à cette demande ainsi qu’à utiliser tous les outils que vous avez à disposition pour l’apaiser comme le peau à peau pour les nouveaux nés, l’emmaillotage jusqu’à 3-4 mois mais aussi le porte-bébé ou l’écharpe de portage pour pouvoir le garder tout en continuant vos occupations.

De plus, ces pics de croissance le fatigue et être contre vous pourra l’aider à trouver le sommeil. Ces moments de tendresse entre vous et votre bébé seront bénéfiques pour lui et pour vous, apportant de la détente et du lâcher prise pour tout le monde. Selon l’âge, vous pouvez aussi répondre à ces pics en proposant diverses activités à votre enfant, notamment de motricité, pour l’aider à comprendre le monde qui l’entoure.


Comme beaucoup de choses qui touchent à la parentalité et au développement de nos enfants, il est important de vous faire confiance. Personne ne connait mieux votre enfant que vous, vous saurez trouver les clés pour traverser ces périodes.

1 808 vues0 commentaire

Comments


bottom of page