top of page

Substances toxiques : comment protéger nos enfants ?


Nos enfants sont confrontés à des substances parfois toxiques dans chaque aspect de leur vie, des couches en contact 24h/24 avec leur peau, en passant par les éventuels colorants utilisés pour teindre les vêtements, les matières des jouets, du linge de lit ou encore par les matériaux utilisés sur les murs ou le sol de la maison.

Regardons de plus près quels sont les points de vigilance pour offrir à nos enfants les premières années de vie les plus saines possibles.


De petits ajustements dans notre façon de consommer

Pour s’assurer de faire les choses au mieux sans tomber dans un casse-tête permanent, quelques habitudes de consommation et de vie vous aideront à y voir plus clair :


- Pensez à vérifier les labels sur les produits que vous achetez (AB, EcoLabel, Cosmétiques Bio, NF, etc.) qu’il s’agisse d’hygiène, d’alimentaire ou encore de textile.


- Privilégiez des produits en verre, acier inoxydable ou céramique plutôt que PVC dans la mesure du possible, notamment pour le stockage des aliments.


- Du côté des jouets, choisissez-les en bois naturel afin d’éviter tout risque concernant la composition du vernis ou de la peinture et idéalement labellisés Spiel Gut ou encore FSC. Quelle que soit sa matière, soyez vigilant concernant la solidité du produit qui doit notamment contenir l’indication DIN 53160 preuve d’une résistance à la sueur et à la salive. Gardez en tête que ce jouet se destine à être mis à la bouche de votre enfant et qu’il est ainsi primordial de le choisir le plus naturel possible.


- Scannez les codes-barres de vos produits dans les différentes applications mobiles proposées afin de voir la liste des composants des produits cosmétiques et alimentaires. Vous pouvez également vous référer aux études réalisées par des associations telles que l’ONG WECF (Women in Europe for a Common Future), UFC-Que Choisir, 60 millions de consommateurs ou à des sites comme https://laveritesurlescosmetiques.com.


- Préférez des produits d’habillement en fibres naturelles (coton bio, lin ou chanvre Oeko-Tex Standard ou encore caoutchouc naturel) et lavez-les toujours avant de les porter.


- Wi-Fi, Bluetooth, 3-4-5G, etc. : limitez au maximum les ondes dans l’environnement de votre enfant ainsi que l’usage du micro-ondes en particulier dans un contenant plastique.


- Aérez ! Nous ne le dirons jamais assez mais chaque pièce de la maison doit être aérée à minima 10 minutes par jour. Dans la mesure du possible, pensez à laisser les nouveaux jouets à l’air libre avant de les donner à votre enfant.


Nous allons nous intéresser ici à quelques-unes de ces substances toxiques malheureusement très présentes autour de nous : les perturbateurs endocriniens. Ce mot et surtout avec lui toutes les conséquences qu’il engendre sur la santé à court, moyen et long terme, nous l’entendons de plus en plus souvent lorsque nous nous intéressons aux produits utilisés pour nos enfants. Il a été prouvé que ces derniers interfèrent avec le système hormonal pouvant alors altérer des fonctions essentielles comme la croissance, la reproduction, le développement.


La mise en lumière de ces composants nocifs depuis le début des années 2000 a permis de faire émerger de nouvelles consciences, donnant maintenant accès à des produits cosmétiques plus sains, aux compositions claires et respectueuses de la peau et du corps de nos bébés.


De petites habitudes pour prendre soin de nos enfants

La peau des bébés est très fragile, c’est pourquoi il est recommandé d’utiliser sur eux le minimum de produits cosmétiques ou alors avec une liste d’ingrédients la plus courte possible afin de garantir une composition saine et transparente. Il est important de choisir des produits naturels ou labellisés et d’éviter les parfums et les huiles essentielles. Ainsi, tout produit présentant des substances telles que sodium laureth sulfate, PEG, phénoxyéthanol, silicones, parfums et colorants de synthèse, matières premières d’origine animale, parabènes ou encore huiles minérales sont à proscrire.


Pour les soins du siège, privilégiez tout simplement l’eau pure et éventuellement un liniment oléo-calcaire le plus naturel possible.

Du côté du bain, il n’est pas nécessaire de savonner les cheveux de votre bébé plus d’une fois par semaine.

La prudence est aussi de mise du côté des crèmes solaires dont la composition des filtres UV est souvent très controversée pour le corps mais aussi pour l’environnement.


Pour vous simplifier la vie et être certain de faire les choses au mieux pour votre bébé, l’idéal est de n’utiliser que le minimum de produits cosmétiques et de vous assurer que ceux choisis vous disent tout sur leur composition. De même pour chaque élément qui accompagne votre enfant dans son quotidien.

La prudence est nécessaire vis-à-vis de nos enfants car leur organisme est en cours de développement et donc immature. Il est donc de notre devoir de ne rien laisser entraver leur équilibre, ne pas entrainer diverses pathologies et limiter les allergies ou troubles respiratoires. Puis, n’utiliser qu’un nombre limité de produits dont nous sommes certains de la qualité simplifie aussi notre vie de parent.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page